VIE ET EMOTION image
Stéphane TERRET a toujours eu soif de liberté. Enfant déjà, dans son Berry natal, aux confins du Limousin, il parcourait la campagne pour s’imprégner d’une nature préservée, où se côtoyaient animaux domestiques et bêtes sauvages. Il s’est alors familiarisé avec les attitudes, les expressions de ces animaux et en a saisi les caractéristiques structurantes qui ont alors marqué son esprit.

Pour l’heure, il est amoureux du bois, de ses essences, de son odeur, de sa douceur au toucher et choisit un métier dont la technicité vient en soutien de ses aspirations artistiques. Devenu menuisier ébéniste, il se familiarise avec la maîtrise des outils, la représentation dans l’espace et le travail de précision. Reconnu comme un excellent artisan, il aurait pu être comblé, mais sa liberté est ailleurs.
Il veut laisser libre cours à son inspiration, concevoir, créer, donner la vie à cette masse informe que représente le tronc d’arbre posé devant lui. Il veut se battre avec la matière brute, la faire plier, la faire bouger, lui faire prendre corps, et briser les carcans. Le prolongement de ses mains, ce sont ses tronçonneuses.
Il maitrise son art de bout en bout et restitue aisément les expressions de ses modèles vivants.

Ce sont, tour à tour, la soumission, la violence ou la crainte que l’on perçoit dans le regard des animaux qu’il sculpte.
Le cheval est attentif aux ordres de son cavalier, le chien est impatient d’accueillir son maître, la vache est pleine de tendresse pour son petit.
Ils expriment chacun leur vérité que Stéphane TERRET restitue à grands coups de tronçonneuse. Cette technique, cette fougue accentue le caractère sauvage de ses sujets et la peinture vient, alors, tempérer l’ardeur et la brutalité des coups tranchants de la chaîne.
Le résultat, où force et douceur se mêlent, et se combattent même, est saisissant. 
L’œuvre échappe à son créateur, comme il l’a souhaité. Elle a sa propre existence, sa propre personnalité. La lumière joue avec les formes, et la passion de l’artiste vient toucher votre émotion, votre sensibilité au plus profond.

C’est le spectateur ou l’amateur d’art qui désormais ressent ce que l’artiste a voulu exprimer, et s’en imprègne. Stéphane TERRET vous fait alors partager sa liberté d’interprétation, la conception de son art, au service du monde animal.